Encore et toujours, mes tranches de vie

Encore et toujours, mes tranches de vie - Barbara Correa

Sur mon blogue, j’adore vous raconter mes histoires. Elles sont parfois intéressantes, parfois un peu moins. Elles sont, je crois, la plupart du temps, cocasses. Laissez-moi vous raconter ma dernière expérience dentaire vécue la semaine dernière.

En route vers le dentiste

Je fais toujours mon possible pour arriver à l’heure, mais ce n’est pas quelque chose chez moi de facile. C’est très difficile à expliquer, mais je semble difficilement voir le temps passer. Étrange, n’est-ce pas ? Ce qui fait que l’on est très souvent fâché de mes retards, et que je me sens extrêmement mal à l’aise face à tout ça.

Comme je suis tout de même mignonne et sympathique, je m’en sors souvent assez rapidement. Je sais, c’est un peu de la manipulation. Je fais cela depuis que je suis petite, plus fort que moi.

Revenons donc à nos moutons…

Je suis donc en retard, et je pèse peut-être un peu trop sur la suce pour arriver à l’heure. La musique dans le tapis, je ne me rends pas compte qu’au loin, on y trouve deux charmants policiers prêts à me donner un beau ticket pour excès de vitesse.

J’avais couru après, je me fais flasher par nos deux compatriotes de l’ordre. Je me tasse. Eh oui, je serai encore plus en retard. Ça m’apprendra à décider de faire de la vitesse.

L’un des deux policiers s’approche de moi et me demande non seulement mon permis, mais aussi, la raison de ma grande volonté à faire de la vitesse aujourd’hui. Je m’exclame alors : « Monsieur le policier, j’ai un mal de dents intolérable, je dois absolument aller me faire faire un Traitement canal Boisbriand, et ce n’est pas la porte à côté ! » Et pour lui signifier encore plus mon grand besoin de consulter un dentiste, je lui montre la dent qui me fait tant souffrir. Un geste définitivement enfantin, mais qui a bien fait rire le policier.

Morale de l’histoire, je ne me suis retrouvée qu’avec un avertissement…et 10 minutes de retard. Pas trop mal !

Prochaine tranche de vie, à suivre.